Le propos du maire

Domaine public / domaine privé

Maire Louis Laudun

Dans le passé une adduction d’eau potable, suivie de quelques adjonctions, a été réalisée dans notre commune à la satisfaction de tous. Il en a été de même pour les eaux usées pour une grande partie de la population, tout au moins en zone agglomérée.

Il convient de souligner que Simiane la Rotonde, avec ses 70 km², a une superficie plus grande que Manosque, Apt ou Pertuis, mais aussi de villes plus importantes telles que Bordeaux (50 km²) ou Lyon (48 km²).C’est pourquoi, ses réseaux sont particulièrement importants : l’eau potable en a nécessité 90 kilomètres qui en principe auraient dû être installés sous le domaine public.

Or, pour faciliter la faisabilité et réduire les coûts, dans bien des cas les travaux d’installation et d’enfouissement ont été réalisés chez les personnes privées ; certes avec l’accord des propriétaires. Mais les accords donnés l’ont été de façon orale car c’était une époque où la densité de population était nettement moindre et où « tout le monde » se connaissait et se côtoyait dans l’ensemble en bonne entente.

Le temps passant, certaines propriétés se sont morcelées et parfois pointent des difficultés dans des emprises foncières qui ont été clôturées. De ce fait, les interventions des agents publics pour l’entretien ou des réparations urgentes se compliquent car, bien évidemment, il faut l’accord des propriétaires avant intervention sur les canalisations publiques incluses dans leur domaine privé. Sans convention déterminant les droits et devoirs de chacun, il est possible que surgissent un jour pas si lointain de gros problèmes.
C’est pourquoi, la commune va procéder au recensement de telles situations pour proposer à chaque personne intéressée une convention qui prévoira la possibilité aux agents publics d’accéder sur le domaine privé à charge pour la commune d’en restituer l’état des lieux tel qu’il était avant l’intervention, photographies à l’appui.

Sans attendre les résultats de ce recensement, il est vivement conseillé à chaque propriétaire concerné par une telle situation de se faire connaître par écrit en précisant outre son identité, une description sommaire de son propre cas ainsi que son éventuel accord pour une convention telle que décrite ci-dessus.

Je compte sur votre compréhension et vous en remercie.

Le Maire
Louis LAUDUN